Les 4 défauts du vin : à garder ou à jeter ?

Défauts du vin : à garder ou à jeter ?

Défauts du vin : à garder ou à jeter ?Défauts du vin : à garder ou à jeter ? Peut-on récupérer un vin malgré son défaut et comment ? Voici les 4 défauts du vin les plus fréquents :

Vous buvez un vin mais n’avez pas de plaisir à la dégustation, il est peu agréable en bouche ou au nez… En bref, vous n’aimez pas ce vin. Mais savez-vous seulement pourquoi ? Chacun a ses goûts personnels, et l’appréciation du vin en dépend. Seulement parfois, c’est le vin lui-même le problème. Il est important de comprendre pourquoi un vin vous a déçu.

La réduction #1

Le vin est désagréable au nez, il sent le moisi, le renfermé ? Cela s’explique généralement par la réduction.

L’explication : Même dans une bouteille fermée, le vin évolue. Le bouchon en liège permet à l’air de circuler, et c’est ça qui laisse le vin de vieillir. Si le vin n’est pas assez oxygéné, s’il manque d’air, il pourrait bien sentir le moisi.

Dans ce cas de réduction légère, sachez qu’il est possible de récupérer le vin : vous pouvez aérer votre vin et lui rendre tout son potentiel. Il suffit de le mettre en carafe avant de le servir ou de l’oxyder dans le verre (faites des cercles en agitant doucement le pied).

L’oxydation #2

Oxydation du vin

Une odeur de pomme pourrie se dégage du vin ? C’est très certainement dû à son oxydation.

L’explication : Principe inverse de la réduction. Avec l’air, le vin peut s’améliorer en affinant et développant ses arômes, mais il peut aussi décliner. S’il y a trop d’air dans le vin, il pourrait bien tourner au vinaigre. L’alcool va dégager des arômes désagréable de fruits trop mûrs.

Après coup, on ne peut plus faire grand chose. Mais pour éviter l’oxydation, le meilleure chose à faire est de ne pas attendre trop longtemps après ouverture de la bouteille pour boire le vin.

Le goût de bouchon #3

Bouchon de liège, quand le vin a un gout de bouchon

Le vin sent le carton mouillé, peut-être même le moisi ? C’est bien le goût de bouchon.

L’explication : le goût de bouchon provient d’un défaut de fabrication de la bouteille, et plus précisément au bouchon directement. Malheureusement, le goût de bouchon fait parti de ces défauts du vin pour lesquels il n’y a rien à faire. On ne peut la faire disparaître.

La composition #4

Vous avez cru reconnaître les odeurs du cuir, du cheval ou même de sueur ? En bouche, vous avez un goût rappelant le plastique ?  C’est bien la composition du vin qui fait défaut.

Composition du vin

L’explication : Le vin peut contenir trop de petites levures dont le nom exacte est Brettanomyce. Ces champignons microscopiques sont peu appréciés dans le vin quand ils sont trop nombreux. À petite dose, ils apportent des arômes agréables. Mais trop, c’est trop, et lorsque les Brettanomyces prolifèrent, elles sont destructrices pour la qualité du vin.

Vous connaissez les 4 défauts du vin les plus fréquents. Il en existe d’autre, et bien sûr, l’appréciation du vin dépend aussi d’autres facteurs. Les défauts du vin que nous vous avons présentés n’expliquent peut-être pas à eux seuls une déception. Car boire un vin avec plaisir, c’est aussi une question de contexte : de moment choisi, de personnes et d’endroit.

Vous souhaitez en savoir plus ? Tout est dans notre rubrique PRATIQUE

 

Sources : Le vin pas à pas / Emmanuel Delmas – les brettanomyces

Laisser un commentaire