Ma nouvelle cave à vin

Le jour où votre meilleur ami vous apporte une caisse de bon vin et qu’il vous dit : « ce vin là, il faut que tu le gardes au moins 10 ans avant de le boire pour vraiment en profiter », vous vous dites que c’est le moment de prendre les choses en main et de vous offrir une cave à vin digne de ce nom.

C’est vrai que tout le monde n’a pas la chance d’avoir une maison avec une cave sous-terraine optimisée pour la garde et le stockage du vin. Donc aujourd’hui c’est votre tour, et il vous faut connaître les principaux éléments clés pour bien vous équiper.

Si vous avez l’opportunité de réaliser votre propre cave en dur, c’est fantastique ! Voici les 7 commandements de tout bon amateur construisant sa cave qu’il faut bien garder à l’esprit :

  • La stabilité de la température vous privilégierez : mieux vaut une cave trop fraîche ou trop chaude de manière stable que des écarts de température importants, le vin ne saurait s’en remettre et s’en trouverait altéré de manière irrémédiable. La température de stockage idéale se situe entre 10 et 12°C.
  • Dans l’obscurité vos vins seront conservés : la lumière est l’ennemi du vin car elle provoque des goûts déplaisants de rance et de pourri. Elle accélère drastiquement le processus de maturité et endommage le produit. Une attention toute particulière doit être apportée aux vins blancs et champagnes conservés dans des bouteilles transparentes.
  • Un taux d’hygrométrie idéal vous prodiguerez : trop sec, l’air de la cave assèche le bouchon qui se rétracte et laisse s’échapper le vin. Trop humide, les étiquettes sont abimées et la tendance à la moisissure se voit décuplée. Le taux idéal se situe aux alentours de 70% d’humidité.
  • Une légère aération vous favoriserez : un petit filet d’air permet de renouveler l’oxygène de votre cave et de prévenir le moisissement. Evitez cependant les grands courants d’air, le vin est fragile et risquerait de s’en trouver corrompu.
  • Des rangements ergonomiques et pratiques vous aurez : les bouteilles doivent être allongées afin que le bouchon soit toujours en contact avec le vin pour qu’il ne s’assèche pas. Pensez à l’avance à la manière dont vous organiserez vos rangements : en classant par appellation, par millésime, par type de vin (vin de garde ou vin à boire jeune), les effervescents… Réfléchissez à l’organisation de votre cave afin de ne pas déplacer plusieurs bouteilles quand vous faites votre sélection de vin.
  • Les odeurs indésirables vous bannirez : les bouchons en liège sont poreux, ils laissent donc les odeurs s’infiltrer. Voilà pourquoi il est important de ne pas stocker de produits à forte odeur avec vos bouteilles (fuel, oignons, détergents…) sinon vos vins s’imprégneront de ces odeurs fort peu plaisantes.
  • Les vibrations vous proscrirez : un lave linge, un métro, une construction en cours, une route principale… autant de causes de vibrations qui peuvent considérablement dégrader vos vins, surtout s’ils sont un peu vieux. Dans la mesure du possible, il faut éloigner votre cave de ces environnements néfastes.

Bon à savoir : les matériaux naturels sont souvent cave poussiéreuserecommandés pour la fabrication de votre cave (pierre naturelle, céramique, marbre, terre battue, graviers de rivière…). Certains professionnels du bâtiment sont experts en la matière et sauront vous indiquer la meilleure manière de construire votre cave à vins en fonction de votre emplacement, de votre sol, de vos prérequis et de votre budget.

 

Et pour ceux qui n’ont pas la place, ni le budget, ni l’opportunité de construire une cave en dur, il est tout à fait possible d’opter pour une cave à vins électronique. En plus d’être très tendance c’est un équipement qui se perfectionne en permanence et qui aujourd’hui satisfait de très nombreux amateurs.

Quelques détails à avoir en tête :

  • La taille : en fonction de votre ambition et de votre stock déjà existant vous pouvez vous munir d’une petite cave (pour une vingtaine de bouteilles) ou d’une grande cave qui a une capacité beaucoup plus importante pouvant aller de quelques centaines au millier de bouteilles.
  • Les rangements : afin de ne pas manipuler vos bouteilles, nous vous conseillons d’opter pour une version avec de nombreux tiroirs (ou clayettes) de manière à ne pas empiler vos bouteilles les unes sur les autres et ainsi pouvoir avoir accès à l’ensemble de vos références en un coup d’œil.
  • Le contrôle de la température : certaines caves électroniques permettent de régler la température à différents niveaux en fonction des emplacements, ce qui vous permet de garder vos vins blancs et effervescents au frais et de ne pas conserver vos vins rouges à des températures trop basses.
  • Hygrométrie et opacité : comme pour une cave en dur, vous devez pouvoir contrôler le taux d’humidité (autour de 70%) et favoriser un environnement sombre.

Bon à savoir : les caves à vins électroniques consomment généralement beaucoup d’énergie. C’est un facteur à prendre en compte à l’heure de choisir votre équipement. Veillez aux mentions : A+++ est un appareil qui se veut le moins gourmand en électricité tandis que G consomme le plus (vérifiez les conditions d’utilisation de votre appareil).

Quelques caves à vin design qui nous inspirent…

Cave à vins d'antan

Retour aux sources avec cette cave à vins en terre cuite

cave à vin circulaire

La spirale qui envoûte

l'armoire vin modulable

La cave modulable qui a du style

cave du bon vivant

Le kit de survie du bon vivant

 

cave à vin micro ondes

La mini cave à vin

Et une petite dernière juste pour le style :

veuve-clicquot-porsche

La cave Porsche des grands millésimes de Veuve Clicquot

Découvrez juste ici nos conseils pour bien garnir votre cave à vins.

2 Comments

  • Pascale

    Ou puis-je trouver cette armoire modulable qui a du style que vous montrez ci-dessus ?

    26 octobre 2016 at 22 h 08 min
  • Marco

    Moi aussi je veux avoir une cave à vin pour ranger quelques bouteilles de collection. Seulement je ne sais pas comment la fabriquer et je n’aurai pas les moyens pour une cave électronique. Déjà j’ai une petite place dans mon sous sol et vu votre article il faut que je l’aménage un peu alors.

    7 avril 2016 at 7 h 50 min

LEAVE A COMMENT