Primeurs 2016 : retour sur une semaine ensoleillée

kirwan

A l’occasion de la sortie des primeurs 2016, les plus beaux châteaux de Bordeaux ont ouvert leurs portes aux professionnels du monde du vin. Toute une semaine, près de 6500 acteurs de toutes nationalités se sont rassemblés dans la capitale viticole française. Les grands Domaines offrant une visite de leurs lieux, exposent cuves, caves, chais et jardins… Mais ce fut surtout l’occasion pour eux de dévoiler au grand jour leurs dernières créations : les cuvées du millésime 2016. Retour sur une semaine intensive de dégustations.

 

La découverte d’un millésime inattendu

 

chais-barriques-talbot-primeurs-2016

Avant le lancement des primeurs, il est possible d’anticiper la qualité du millésime en fonction de la météo. Cette année s’annonçait compliquée à cause d’un printemps où le mildiou a donné du fil à retordre aux vignerons, ainsi qu’un été très sec. C’est finalement juste avant les vendanges, en septembre, qu’une quantité de pluie rare permet aux raisins d’atteindre une parfaite maturité.

Très comparé au millésime 2015 qui était déjà considéré comme « un grand millésime », la cuvée 2016 prévoit d’être encore un cran au-dessus.

Deux célèbres consultants en vin de bordeaux ont livré leurs impressions avant les dégustations :

« 2016 est une forme de miracle. » Stéphane Derenoncourt

 

« Quand c’est bon, il faut savoir le dire et en profiter. C’est rare que l’on fasse un millésime de ce niveau. » Michel Rolland

Des commentaires qui n’ont fait qu’attiser la curiosité et la hâte des professionnels de découvrir ce nouveau millésime.

 

Des lieux de dégustation d’exception

 

chais-kirwan-medoc-primeurs-2016chateau-cantemerle-medoc-primeurs-2016

Huit Châteaux, choisis par l’Union des Grands Crus de Bordeaux (UGCB), ont accueilli les dégustateurs. 6500 professionnels pour découvrir près de 200 crus de 13 appellations. A chaque Château hôte son appellation:

 

De nombreuses célébrités dans le monde du vin sont donc venues déguster et noter le millésime 2016 à Bordeaux comme James Malesworth (Wine Spectator), Jean-Marc Quarin et James Suckling qui nous livrent leurs meilleures notes sur 100 :

James Molesworth (Wine Spectator)

97-100 Château Ducru Beaucaillou (Saint-Julien)

Château Léoville Las Cases (Saint-Julien)

Château Pavie (Saint-Emilion)

96-99 Clos Fourtet (Saint-Emilion)

Château Léoville Barton (Saint-Julien)

Château Lynch-Bages (Pauillac)

Château Pichon Baron (Pauillac)

Château Trotanoy (Pomerol)

Jean-Marc Quarin 100 Château Ausone (Saint-Emilion)

Château Canon (Saint-Emilion)

Château Les Carmes de Haut Brion (Pessac-Léognan)

Château Haut Brion (Pessac-Léognan)

Château La Mission Haut Brion (Pessac-Léognan)

Château Montrose (Saint-Estèphe)

Château Mouton Rothschild (Pauillac)

99-100 Château Lafleur (Pomerol)

Château Margaux (Margaux)

James Suckling 100 Château Haut Brion (Pessac-Léognan)

Château Lafite Rothschild (Pauillac)

Château Mouton Rothschild (Pauillac)

99-100 Château Angelus (Saint-Emilion)

Château La Conseillante (Pomerol)

Château Lafleur (Pomerol)

Château Le Pin (Pomerol)

Château Palmer (Margaux)

Château Pavie (Saint-Emilion)

Château Petrus (Pomerol)

Laisser un commentaire