Que boire avec ma dinde de Thanksgiving ?

Happy Thanksgiving

Thanksgiving, prochaine fête en approche ! Même si c’est un événement principalement célébré dans les pays anglo-saxons, Happy Thanksgivingcette journée de festivité devient de plus en plus populaire même en France. Certains diront que c’est une opération commerciale supplémentaire d’autres y verront une occasion de plus de faire un bon repas en agréable compagnie.

Et puisqu’il s’agit d’évoquer les plaisirs de la bouche, nul n’est besoin de rappeler que l’ingrédient principal pour un repas de Thanksgiving réussi est la dinde ! Mais au final, sait-on vraiment pourquoi cette volaille peu gracieuse est mise à l’honneur ce jour là ?


Les raisons sont multiples et tendent chacune à trouver leur origine au cœur de l’histoire. Certains trouvent la genèse cet état de fait auprès des migrants puritains anglais organisateurs du premier dîner de Thanksgiving (ou action de grâce) où tout sauf de la dinde était servi. D’autres ont fomenté une querelle de symbole étatique : aux yeux de Benjamin Franklin, la dinde est un oiseau très respectable et même s’il est quelque peu inutile et stupide, c’est un oiseau très courageux. A ces égards, il aurait dû être, selon lui, l’oiseau emblématique des Etats Unis à la place du pygargue à tête blanche. Et étant une source majeure d’alimentation au 18ème siècle, il était normal de First Thanksgiving in Americacélébrer cet animal en lui consacrant au moins un repas dans l’année. Bref  ce n’est historiquement pas très clair mais concrètement avéré : Thanksgiving = journée de la dinde. En français, c’est certain que ça ne fait pas très glamour ! Néanmoins force est de constater que la cote de popularité de la dinde ne cesse de croître. Le président des Etats-Unis est même amené à faire grâce à une dinde quelques jours avant Thanksgiving. L’animal pourra alors vivre librement une fois que la dure corvée d’être le centre d’intérêt à la table familiale lui ait été courtoisement épargnée.

Pour réussir votre repas de Thanksgiving, il faut donc vraiment privilégier la dinde : origine, poids, qualité, âge… Tout est
important à considérer. Ce qui est plus aléatoire ce sont les accompagnements : pour le coup il n’y a pas vraiment de règleThanksgiving dinner puisqu’en fonction de la région où vous êtes, des habitudes familiales, des traditions ou tout simplement de vos envies du moment vous pouvez assortir votre dinde d’une multitude d’aliments différents. En termes de farce, de nombreuses recettes existent, donc chacun en fait à sa guise. De manière générale on trouve souvent de la purée de pomme de terre (maison bien sûr !), une tarte à la citrouille, des légumes en gratin, une sauce aux airelles et la célèbre gravy. Ce qui est très typique c’est que tout est apporté en même temps à table : il n’y a généralement pas d’entrée ni de fromage comme on est habitué à faire en France. En effet on se sert un peu de tout en même temps, ce qui fait une assiette Turkey tagbien remplie et très colorée. Un deuxième tour de table est loisible, je vous défie de tenter le troisième service !

Vue la diversité des saveurs de l’assiette, la question de la boisson idéale pour accompagner sa dinde est tout à fait légitime. Quel vin choisir pour rehausser son plat sans en altérer les multiples arômes ?

Aux Etats-Unis et au Canada, on trouve chez la plupart des cavistes ces petits « post-it dinde » qui signalent les vins qui s’associeront le mieux avec cette incontournable volaille.

La dinde de Thanksgiving typique est rôtie, sa peau est donc croustillante et  se caramélise. C’est une volaille qui est assez grasse, il nous faut donc un vin avec suffisamment d’acidité et une certaine consistance. Choisir un vin rouge de Bourgogne est une bonne manière de mettre en valeur le fruité et la rondeur du vin tout en carlie rehaussant les saveurs du plat. Un vin d’une grande appellation avec quelques années en cave procurera une belle finesse et une jolie subtilité à l’accord. Prenons par exemple la cuvée Carline du Domaine Bruno Lorenzon (Mercurey 1er cru) qui s’associera parfaitement à votre dinde de Thanskgiving : tout en finesse, ce vin est élégant et délicat tout en ayant assez de structure et d’équilibre pour mettre en valeur votre plat.borsao

Et pour un accord plus exotique et tout aussi réussi, optez pour un vin étranger présentant un assemblage de syrah et de grenache comme par exemple ce Borsao Berola, un vin corpulent en provenance directe de la province d’Aragon en Espagne. Celui-ci est assez puissant et ample et demeure très élégant. On appréciera ses touches épicées et ses notes de fruits noirs.

Maintenant, à vous de jouer ! Et Happy Thanksgiving !

Grosse dinde de thanksgiving

Laisser un commentaire