Vins bio, agriculture raisonnée, biodynamie… On vous éclaire !

L’ agriculture raisonnée fait beaucoup parlé d’elle. On connaissait déjà tous le vin « bio », implanté depuis de longues années maintenant. Mais alors entre bio, raisonné, biodynamique, quelles sont les différences ?  Wineandco.com reprends ces modes de viticulture naturels depuis le début pour mieux les comprendre. Nous vous glissons également quelques références en terme de vins bio.

vignobles bio

La viticulture biologique

Derrière le terme vin bio se glisse un bon nombre de choses, de sens et d’idées pas toujours très justes. On préfère utiliser des termes plus précis dans le monde du vin :  la viticulture biologique en fait partie. Ce mode de culture doit utiliser uniquement des produits d’origine naturelle, c’est-à-dire ne sollicitant pas des produits chimiques de synthèse. Insecticides, produits chimiques nocifs, herbicides sont remplacés par des engrais verts (compostes, algues…) et autres substances plus respectueuses de l’environnement. Cela impose un suivi des vignes encore plus rigoureux. En effet les fruits sont plus sensibles et sujets aux attaques des nuisibles. On surveille, on est au petits soins avec les raisins !

Les fruits ainsi soignés ont bonne réputation dans le milieu du vin. Ils offrent des crus raffinés plus qualitatifs. On parle beaucoup par exemple du souffre présent dans le vin, qui provoquerait des maux de tête. Le vin élaboré en agriculture biologique est beaucoup moins chargé en souffre. Autant vous dire que le bio paraît aujourd’hui être une évidence dans la viticulture.

logo-abLabels et références

Pour de bonnes références en terme de vin bio, mieux vaut s’appuyer sur les labels. Ceux-ci ne sont accordés aux domaines que lorsqu’ils respectent scrupuleusement la charte de l’agriculture biologique, ils peuvent accéder au label « agriculture biologique » et afficher le logo AB. Un autre label que l’on retrouve fréquemment: Nature & Progrès. Pour bénéficier de cette mention, les vignerons doivent respecter le cahier des charges Nature et Progrès mis en place en 2010. Celui-ci est un réel guide pour les viticulteurs dans les étapes de vinification. « Au-delà d’un label c’est un engagement global ».

logo_nature-progres

Les domaines sont nombreux à s’inscrire dans cette démarche. Si l’on vente régulièrement les propriétés des crus AB, tous les vins bio ne sont pas bons. Au milieu de cette multitude de choix voici une sélection de domaines indétrônables et représentatifs de l’agriculture biologique ainsi qu’un de leur vin phare, à découvrir :

mas_jullien

Mas Jullien
avec Le Mas Jullien Blanc 2013

ermitage_pic_st_loup

Ermitage du Pic-Saint-Lou
avec la Tour de Pierres 2013
(présenté dans les vins du week-end !)

perrot-minot

Perrot-Minot
avec Le Bourgogne Rouge 2013

 

L’ agriculture raisonnée

On trouve ensuite l’ agriculture raisonnée, on va au-delà de l’agriculture biologique en suivant un démarche protectrice à la fois des sols, du terroir et du fruit mais qui prend en compte également la santé des individus et la protection de l’espèce animal. En plus de la protection des animaux, l’agriculture raisonnée favorise son bien-être en s’intéressant à ses besoins. L’ agriculture raisonnée est une démarche personnelle venant des viticulteurs, si l’agriculture biologique ne demande qu’une utilisation de produits sains, l’agriculture raisonnée est une réelle philosophie, elle est portée par les viticulteurs eux-mêmes. Elle va s’adapter en fonction des situations quand l’agriculture bio va suivre une réglementation très stricte. Ce n’est pas l’agriculteur qui applique ses règles, c’est la nature elle-même qui décide. Tout le travail se fait en fonction de cette dernière. Cette démarche va dans le sens de l’agriculture biodynamique.

Les pratiques Biodynamiques

L’agriculture biodynamique, ou la biodynamie, va bien au-delà de ce qui a été précédemment cité. Le viticulteur se laisse emporter par ce que lui offre la nature et notamment le sol, centbiodyvinral dans ce type d’agriculture. C’est pour dire, elle tient ses origines de l’anthroposophie. Cette science de l’esprit a pour but de laisser l’homme s’exprimer en fonction de la nature. Elle approfondie tout, on cherche à comprendre le monde au travers de sa spiritualité et de ses émotions… Voilà… maintenant cela doit être beaucoup plus clair pour vous… ! Ou pas ! En fait, la biodynamie voit la terre comme un être vivant. 13-primeurs2014-biodyvin_1C’est l’osmose entre l’homme et la terre qui va faire la démarche biodynamique. La démarche spirituelle est aussi importante que la démarche environnementale. Le syndicat international des vignerons en culture bio-dynamique, Biodyvin, affirme que « La culture bio-dynamique est avant tout un travail de soin de la terre. Il s’agit d’en assurer l’équilibre et de créer des conditions de vie harmonieuses entre terre, plante et environnement. » Ce syndicat, né en 1995, et originellement composé de très peu de vignerons, s’est développé au fil des ans. Il accueille aujourd’hui 104 domaines dans toute la France et en Allemagne. SiBiodyvin_Saint_Emilion le vigneron s’engage dans la démarche de Biodyvin, il peut, après de nombreux contrôles, prétendre au label Biodyvin. Nous avions rencontré un grand nombre de ces viticulteurs à la fin du mois de mars dernier dans le cadre d’un de leur événement : une expérience enrichissante et pleine de surprises. Nous étions tous d’accord pour dire que la qualité des vins était irréprochable.

 

On trouve en agriculture biodynamique de nombreux domaines d’excellence :

zind-humbrecht

Domaine Zind-Humbrecht
avec Le Pinot Gris Réserve 2012

La_moussiere_blanc

Domaine Alphone Mellot
avec La Moussière blanc 2013

marginale

Domaine des Roches Neuves
avec La Marginale 2011

pontet-canet

Château Pontet-Canet
avec Château Pontet-Canet 2011

santenay

Olivier Leflaive
avec Santenay blanc 2014

 

On espère que ces tendances viticoles continuent à se développer dans nos jolis vignobles.

4 Comments

LEAVE A COMMENT